segunda-feira, 7 de maio de 2007

Consequências das eleições em França

367 carros incendiados a maioria nos arredores de Paris. Sarko começa bem: a malta das cités decide protestar e incendiar

"367 voitures brûlées et de 270 interpellations

Selon la police, «le second tour de l'élection présidentielle n'a pas amené de grands mouvements de violences urbaines dans les quartiers sensibles, et seuls quelques petits groupes ont, ici et là, mis le feu à des poubelles et à des voitures»." Libération (clicar aqui)


Leia também no Libération:

"Le triomphe du bonapartisme
Par Paul ALLIES

Paul allies professeur de sciences politiques à l'université de Montpellier.
Dernier ouvrage paru : le Grand Renoncement. La Gauche et les Institutions de la Ve République, Textuel, 2007
.

Cette élection présidentielle pourrait bien être le triomphe absolu du bonapartisme, cette culture politique dont la France ne parvient décidément pas à se défaire. Nicolas Sarkozy en est l'incarnation à lui seul. Il résume jusqu'à la caricature la modernisation de cette «société du 10 décembre» qui fit le succès, en 1848, de Napoléon le Petit : déjà à l'époque, elle ajoutait de la violence symbolique et privée au monopole étatique de la force. Mais la postérité du bonapartisme va bien au-delà des personnes. Elle s'est forgée dans et par les institutions ; pas tant dans l'élection du chef de l'Etat au suffrage universel direct que dans la concentration exceptionnelle de tous les pouvoirs en ses mains. De ce point de vue, l'histoire de la Ve République restera celle d'une accumulation progressive de puissance d'une seule autorité au prix de la dévitalisation des moindres contre-pouvoirs. Même celui que les journalistes avaient construit est en train de produire par connivence ou servitude volontaire une nouvelle oligarchie. Se refonde ainsi toujours plus l'espace du pouvoir où le centre reste la cité interdite à la société civile tandis que sa périphérie est abandonnée à ses ennemis.
La gauche va-t-elle s'installer dans ce système, en se contentant par exemple de gérer les collectivités locales?" (clicar aqui para continuar a leitura)


FAR

5 comentários:

Anónimo disse...

Já vai em 712 viaturas queimadas. O que é um record e um muito mau presságio para o consulado de Sarko. FAR

Anónimo disse...

Para grandes males, grandes remédios, e tenho a certeza que o Sarkozy vai acabar com o bordel em que se tornou a França.

Anónimo disse...

Não acredito na solução do chicote...este « bordel» só deixará de o ser quando esta gente deixará de ter razões de o fazer...Haverá algum governante que terá o bom senso de fazer realmente qualquer coisa ? Este fenómeno é, a uma escala diferente , o mesmo problema que o da emigração clandestina de àfrica para a Europa. Enquanto não houver mais justiça na distribuição das riquezas, nenhum chicote será eficaz! Enquanto os jovens dos bairros desfavorecidos franceses julgarem que são os esquecidos dos governos, haverá motins...Até a Direita começa a fazer este raciocino....não é preciso ser mais papista que o papa !!!

Anónimo disse...

As viaturas incendiadas atingem as 73O. E parece pouco... Nunca um PR francês foi saudado como este baixote. FAR

Anónimo disse...

Até parece que está satisfeito com tal incêndio caro FAR. Sarkozy ganhou e carros ardidos não lhe tiram a maioria nem dão razão à esquerda. Não percebo.
Luís